Written by: Deviens qui tu es 🎻

Dé-plaire

Storytelling VS manipulation

S’il y a un question récurrente quand tu parles de Storytelling, c’est la différence avec la manipulation.

Raconter des histoires…

Je vais tâcher de répondre à cette question par étape, et pour celle d’aujourd’hui je vais parler de dé-plaire.

Dé-plaire c’est une des manières de faire une vraie différence entre le storytelling et la manipulation.

Aujourd’hui on va s’attacher à dé-plaire. 

Non je n’ai pas dit « on va s’attacher à déplaire ».

Etre déplaisant n’est pas un exercice de style.

Pour avoir une personnalité qui peut sembler clivante je peux te dire que ça demande du travail de s’aligner, de faire connaître ses bons et ses mauvais aspects, de se faire connaître pour ses vrais talents.

Ce que tu veux qu’on dise de toi ?

« on dira ce qu’on veut de cette personne mais sur ce sujet c’est un expert ».

Est ce que j’ai réussi ? 

C’est toi qui peut me le dire. 

De mon côté, je me contente d’être ce que je suis, dans chacune de mes actions et de jouer la transparence. 

Et on dira ce qu’on veut de moi, mais sur ce sujet, je suis une experte 🙂

On va peut-être cesser d’essayer de plaire au plus grand nombre. 

Dé-plaire, c’est briser un cycle qui nous pousse à comprendre tout et tout le monde.

Dé-plaire, c’est prendre position. 

Choisir c’est renoncer. 

Accepter de perdre des clients, des followers, de faire peur aussi, de générer des réactions négatives, en sachant qu’en face les personnes qui adhèrent seront celles que tu as choisies. 

Mettre de l’humour dans tous mes contenus, jouer sur les mots, interpeller, c’est un choix que j’ai fait pour moi. C’est ce que je suis.

Certains de mes clients sont plus lyriques, d’autres sont plus directs, mais chacun possède son style, et c’est à moi d’y trouver l’inspiration. 

Quand je travaille avec un entrepreneur, je me contente d’apporter des clés, pour comprendre comment on peut utiliser toute cette richesse en nous pour passer un message, devenir un leader et faire rayonner son business, comme le font les grands dirigeants.

On peut dire qu’un bon storytelling peut te rendre maître de ton marché. 

Mais un bon storytelling peut aussi te rendre maître de ta vie.

Parce que tu sais qui tu es. 

Tu choisis à qui tu veux dire quoi et surtout, tu choisis.

Tu sais toujours quoi dire et quand tu hésites, tu n’as qu’à te reconnecter à ce moi profond que tu connais bien et tout deviens plus fluide. 

A suivre …


PS : si toi aussi tu veux recevoir les mails formidables de Fanny Berrebi clique en dessous :

(Visited 34 times, 1 visits today)

Inscris-toi à la newsletter des indisciplinés
Last modified: 22 mars 2021