Written by: Aligné(e) comme jamais 🧘‍♀️ Deviens qui tu es 🎻

C’était fin août début juillet 🎶 🎵

Que faire de ses vacances quand tu es entrepreneur ?

Fanny Berrebi business coach

Tu connais cette fameuse bourde de la chanson française ? 

En 1976, Johnny Hallyday chante « Les chiens de paille » avec cette phrase improbable : c’était fin août début juillet et à ce jour personne ne sait si c’était un effet de style vaguement tiré par les cheveux ou une erreur pure et simple que personne n’a vu passer. 

Et ça tu vois,  c’est ce qui peut se passer dans ta tête si tu ne lis pas ce mail ! 

Nous sommes début août. 
Pour un entrepreneur, par exemple, l’été est une période particulière : sommes-nous réellement en vacances ? 

Quel travailleur es-tu  ?

🔴 Tu es du genre à bosser de manière très régulière et faire une vraie pause : phone off, répondeur automatique et yolo ? 
🔴 Ou tu te contentes de changer de cadre de vie et rien d’autre ?
🔴 Un peu des deux ? 
🔴 Tu n’es pas entrepreneur mais qu’à cela ne tienne ?

Pour ma part ce qui change c’est surtout mon rythme. 

Mais tu seras d’accord qu’avec ou sans enfant nous sommes tous plus ou moins calés sur le rythme scolaire : juillet/août étant une parenthèse ensoleillée avant la frénésie de septembre. 
 Et à ce titre tous les étés je profite du mois d’août pour préparer ma rentrée. 

C’est un jeu dangereux, car pendant longtemps : avant que je sois connectée aux lois de l’univers par exemple 😋 ma projection sur la rentrée m’empêchait d’être dans le présent. Mais si je ne le faisais pas, je passais mon présent à flipper pour mon futur. 

Que faire ? 

En fait la réponse est très simple. D’une simplicité énervante. 

Le jour ou j’ai compris ça : j’ai allégé ma vie d’un énorme poids.

Mon problème était que je n’avais pas de méthode. 

Je m’amusais à mélanger tout pleins de choses

  • Les questions fondamentales comme « est ce que c’est vraiment ma mission de vie ? »
  • Les problématiques de forme telles que : est ce que je continue à faire des livrables écrits ? ou « et si je gagnais du temps en mettant mon équipe à profit ?
  • Les remises en question profondes « et si je changeais de business model ? »
  • Et ça finissait toujours par aller trop loin « qui je veux être finalement ? ». 

Je me suis rendue compte de cette situation l’année dernière mais ce n’est que cette année que j’ai résolu le problème définitivement. 

Ce que j’ai fait ? 

👉J’ai d’abord appliqué la méthode dont je ne parle nulle part  sauf à ceux qui ont reçu leur petit design. A eux je leur propose une offre en fin de livret, pour aller plus loin dans l’étude de leur design et je leur demande de me poser 3 questions.

 Je suis partie de ce détail là. 

👉Et puis en tenant compte de ces 3 questions j’ai essayé de rester focus sur mon business et la manière dont j’allais le développer. 

(bon je peux te l’avouer j’ai AUSSI utilisé quelques outils du programme Ecris ton futur pour envisager mon business sur le long terme mais pour les besoins du récit : restons simple). 

En suivant cette méthode je peux profiter pleinement de la parenthèse enchantée qu’on appelle vacances, travailler à mon rythme, rester dans le présent; calmer mes angoisses du futur en ayant un plan, sans me projeter, sans hâte d’y être, avec joie. 

Pour ma part j’utilise l’oeil extérieur de mes soeurs pour m’accompagner sur ce chemin. 

Je te propose le mien, pour t’accompagner sur TON chemin. 

Parce que nous avons tous un profil et des besoins différents, mais les moments de calme avant la tempête sont pour nous tous l’occasion de se réinventer.

(Visited 25 times, 1 visits today)

Inscris-toi à la newsletter des indisciplinés
Étiquettes : , , , , Last modified: 23 mars 2021