Written by: Aligné(e) comme jamais 🧘‍♀️ Deviens qui tu es 🎻

Le grand secret des gens qui vendent facilement

En direct depuis mon challenge #21Jaccueille

Je vais aujourd’hui te révéler un gros secret des gens qui savent vendre. 

Et je vais te le dire avec d’autant plus d’enthousiasme que je l’ai découvert il y a peu. 
 

🎶 Il était temps petit navire 🎶


Cela s’est passé au jour 4 de mon défi #21Jaccueille. 

Je n’avais pas pour intention d’en parler tous les jours pendant 21 jours mais à raison d’une grande révélation par jour, j’ai senti une forme d’urgence.

« A ce rythme nous aurons vite fait d’avoir percé à jour l’énigme des pyramides. »

Mais commençons d’abord par les deux premières grosses révélations que m’a apporté mon expérience. 


Oui  j’ai bien dit DEUX grosses révélations. 

En 4 jours. 

Tu trouves ça bizarre ? Tu trouves que ça va trop vite ?

Tu as raison, et quelque part, c’est fascinant. 

Fascinant de constater comment une simple expérimentation, décidée sur un coup de tête et mise en oeuvre comme un jeu peut littéralement faire exploser des dizaines d’années de croyances limitantes. 

1. La seule intention suffit 


C’est fou,  je pensais vraiment que cet exercice allait me demander un effort constant. Je pensais que j’allais devoir hacker mon mental en permanence. Penser sans arrêt à NE PAS me rigidifier. 

Alors que pas du tout. 

Je ne dis pas que tout est parfait, mais je me surprends. Avec ma fille, avec mes clients, avec mes soeurs. 

Je ne dis pas que j’aurais pu arrêter l’exercice au jour 2 et prétendre que l’intention suffit, je voulais installer l’habitude, je voulais explorer encore la multitude des possibilités que ce jeu ouvre à moi. 

Mais j’en suis déjà au stade ou je le fais pour le plaisir et plus seulement par obligation. 

Je vais te donner un exemple, ça va te sembler plus concret. 

Tous les soirs, coucher ma fille est un combat. C’est une enfant hyperactive qui a besoin de se dépenser beaucoup et comme moi, la perspective de se coucher lui met des aiguilles aux fesses. 
La journée ayant été calme, je me suis retrouvée à 22h avec un petit gremlins qui a commencé à tout faire tomber, ce qui en temps normal se termine souvent en tryptique cris/dispute/punition.
Ce soir là mon cerveau n’a pas fait un pli. Je l’ai regardée je lui ai dit « tu ne t’es pas assez dépensée aujourd’hui, toi ! »
Un tapis pour sauter pendant 15 mn et une chambre entièrement rangée plus tard, elle s’endormait paisiblement. 

On est sur du gros niveau de double effet kiss cool là non ? 

Alors bien sûr rien n’est gagné, je vais continuer, et améliorer la technique un peu plus chaque jour, mais célébrons cette victoire, si tu veux bien 🎉🕺🏻
 

2. C’est une secret de la vente et de la persuasion 


Ca je l’ai compris en coaching.

Tu trouves ça fou ? Moi aussi.

Nous étions en train de décrypter les secrets des « easy closers ». 

Juste une petite connexion qui s’est faite à l’occasion d’une anecdote. 

Le moment « Mais oui mais c’est bien sûr » 

 

Accueillir les objections 

Le truc magique qu’ils font tous, ces gens qui vendent facilement, et ça je t’invite à écouter ou à lire des argumentaires de vente (on en trouve un peu partout dans l’internet).

Ils ne cherchent JAMAIS à répondre à une objection. Répondre à une objection c’est tenter de la faire disparaître. 


C’est répondre « oui mais » à un « oui mais ».

L’accueillir, c’est l’examiner, c’est la prendre en compte, l’amplifier, la faire devenir le meilleur atout de ton argumentation. 

Tu vois, quand tu accueilles l’objection de l’autre, tu donnes de l’importance à sa parole, à son problème, à ses besoins, et tu te poses une seule question : qu’est ce que je peux faire pour l’aider  ?

Tu n’as plus peur du « non » tu aimes le non, tu accueilles le « non ». Comme quand tu jouais aux devinettes et que le but du jeu était d’obtenir pleins de « non » pour mieux qualifier la réponse. 


La réponse, c’est ta vente. 



Identifier le vrai besoin de la personne pour pouvoir lui proposer la meilleure solution possible. 

T’en penses quoi ? 

Moi je pense que c’est fabuleux mais que c’est la partie visible de l’iceberg.

Derrière ça il faut avoir fait un travail sur son pourquoi, sur sa certitude, sur sa légitimité, sur sa mission de vie. Bien sûr tu peux mettre en oeuvre et vendre dès aujourd’hui facilement mais un business aligné, un business connecté en profondeur avec ce que tu es c’est bien plus que ça. 

Et tu vois c’est précisément pour ça que depuis que je fais ce métier, je me refuse à aller sur le terrain du « Make Money ». Même si je sais que le travail que je mène avec mes clients fait le lit d’un business abondant et en bonne santé. 

He bien sache que c’est terminé. 

Parce que j’ai percé à jour le secret de la vente et que je te conseille pas de m’avoir au téléphone dans les jours qui viennent, sauf bien entendu si tu as TROP envie de devenir qui tu est !
 

😋

Allez bisous et n’oublie pas : La vie est un jeu ! 

Fanny.

(Visited 36 times, 1 visits today)

Inscris-toi à la newsletter des indisciplinés
Last modified: 23 mars 2021