Written by: Libère ton PDL 🦋

Quel est le comble de l’opulence ?

Devenir riche pour assumer ses goûts de pauvre

Je reprends mon récit sur la libération de mon PDL, mais dans le désordre. Tu dois être habitué à ça si tu me connais depuis un moment. Parce que j’ai quelque chose de très important à te dire.

C’est quelque chose qui m’est apparu comme une révélation.

Aujourd’hui j’ai envie de te parler de mes deux marques préférées. De leur impact sur mon business, de la manière dont j’ai compris ça et du fait que plus j’ai de la maille plus j’assume mes gouts de pauvre, et plus je suis économe moins j’ai besoin de l’être. L’hallu de ma vie.


Alors donc.

Voila je suis fan de Seiko et de Decathlon et voici pourquoi.

Tout a commencé pendant que je faisais des recherches sur les sources de la richesse, l’abondance et la réussite à travers le Design Humain. 

J’ai découvert une formule magique alors je ne pouvais pas m’empêcher de la tester sur tous pleins de gens avant d’en faire un vrai produit (ce qui n’est toujours pas fait bien entendu).

Je ne te raconte pas les détails car il n’est pas exclu que ça t’ennuie profondément (j’en ferai une vidéo tkt) et je te raconte juste le plus important : j’ai donc trouvé le moyen de débloquer mon abondance financière, et tu vas rire, ça a fonctionné.

Non je ne t’ai pas fait un mail juste pour te raconter ça.

Je rentre de vacances en fait, j’étais au ski et juste avant de partir j’ai fait un point vêtement. Ma fille et moi on avait de grandes chances de plus trop entrer dans ceux de 2020, l’un de nous deux ayant une raison beaucoup bien meilleure que l’autre mais on dira pas laquelle pour ménager mon petit égo.

Faut que tu saches qu’en temps normal j’aurais attendu d’être sur place, je serai allée dans un magasin de station et j’aurais dépensé mon petit billet en prenant le truc le plus stylé du magasin.

Comme si j’avais envie de crier « j’ai les moyens ».

Et bah pas cette fois.

Pas cette année.

Cette année je suis allée chez Decathlon. 

Je ne te l’ai jamais dit mais si tu me mets dans un magasin Decathlon tu ne me retrouves 3 jours plus tard, les cheveux en vrac (on a l’habitude), la bave aux lèvres, avec une note équivalente au PIB du Luxembourg.

Je suis stupéfiée par leur capacité à allier une praticité ahurissante à des prix défiant toute concurrence.

Les mecs ajoutent sur leurs produits un niveau de détail que tu ne peux concevoir que si tu t’as déjà grimpé l’Everest en plein hiver avec uniquement un sac à dos. LE sac à dos. 

Je veux dire dans un sac à dos Decathlon tu abrites une famille sicilienne avec leur voiture et tous leurs repas sur deux semaines. ET ça reste chaud steuplé.

Le sac à dos coûte 35 euros parce que tu penses bien que pour le double du prix t’as une maison avec piscine quelque part dans une doublure du sac.

Sérieusement, les mecs de la R&D chez Decath méritent d’être payés au bas mot un million d’euros par mois. Chacun.

Et tu vois cette année j’en ai rien à faire qu’il y ait écrit « Kipstak » ou « Foutrac » sur ma doudoune, cette année j’en ai rien à faire que ma fille porte un modèle garçon bleu parce qu’elle aime pas le rose et que les mecs du design eux méritent de mourir dans la pauvreté et la disgrâce.

Pourquoi ? 

Parce que j’ai les moyens pardi.

Et en fait je savais que je les aimais mais je ne savais pas à quel point l’amour que je porte à cette marque s’inscrit dans mes valeurs profondes.

Tu sais j’ai cessé de me battre avec mes coachs, quand je leur dis que je TIENS ABSOLUMENT à rester financièrement accessible. Que même si demain je suis milliardaire en milliards je me refuserai à vendre au grand public un élitisme grandiloquent qui ne me correspond pas.

NON ce n’est pas du scarcity mes couilles.

C’est pas de la peur. 

C’est pas du syndrome de l’imposteur bordel.

C’est du respect pour mon histoire, mes racines, mes valeurs.

Si demain je suis milliardaire en milliards, je vais scaler, je vais processer, je vais former des gens pour faire à ma place, à ma manière, je vais faire des trucs à plus grande échelle, je vais m’adresser au plus grand nombre. Mais je ne vendrais jamais du luxe, je ne ferai jamais de marketing dissuasif qui font penser que t’es trop petit pour moi.

(Je vais quand même pas accepter de mes clients un truc que j’accepte pas de mes pantalons)

Et c’est aussi ce que j’aime chez Seiko. Ma marque de montre chouchoute. J’ai une collection, ma seule collection d’ailleurs. Une passion pour l’horlogerie que j’entretiens peu par manque de temps, mais qui est toujours là. Mes montres Seiko.

La philosophie de proposer le produit le plus performant pour le prix le plus juste.

Le meilleur rapport qualité prix du marché de l’horlogerie même dans le luxe.

C’est pour ça que je m’arrache les cheveux pour concevoir des programmes qui soient des expériences hors du commun alliant une expérience client unique ET des tarifs qui ne t’obligent pas à mettre tes enfants chez un prêteur sur gages (j’ai essayé il a pas voulu).

Tel un technicien R&D de chez Decathlon je dois penser à tout.

Je dois projeter le programme jusque dans ses moindres détails pour être sûre de ne pas être dépassée, et de ne pas faillir à mes clients.

Respecter mon temps et leur investissement.

Sans pour autant leur ôter leur responsabilité.

T’as payé, c’est ton devoir de rentabiliser.

Mon devoir à moi c’est que tu t’éclates et que tu trouves ce que tu es venu(e) chercher.

Et je donne tout.

C’est comme ça que j’ai crée mes deux derniers programmes dont évidemment je ne t’ai pas (encore) parlé.

(le marketing du mystère on appelle ça)

Le dernier surtout, m’a demandé beaucoup de réflexions. Beaucoup de clients sur le programme précédent pour tester ma gestion du temps et mon tempo, et beaucoup de temps déjà passé à concevoir la méthodo.

Mais j’ai finalement réussi à tomber d’accord avec mon board intérieur et y’en a pour tout le monde.

C’est un programme qui se découpe en 3 parties, que tu peux prendre une par une ou toutes en même temps.

Je te laisse le découvrir et je m’en vais explorer ma nouvelle doudoune je suis presque sûre qu’elle abrite un four à pizza.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Inscris-toi à la newsletter des indisciplinés
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , Last modified: 3 mars 2022