Written by: Libère ton PDL 🦋

Tu m’as saoulée avec ton aura !

Libère ton PDL – épisode 2

T’inquiètes c’est pas à toi que je parle.

Je voulais juste te parler de la manière dont j’ai débloqué un autre PDL. C’était inattendu.

Mais revenons un peu en arrière ..

La première chose que j’ai entendu du Design Humain c’est que j’étais Générateur Manifesteur.



Suivi immédiatement du warning suivant « calme ta joie tu fais partie de la famille des générateurs ».

(ma soeur me connaît bien)

Va savoir pourquoi mon cerveau est directement allé chercher du côté Manif de la force.

Tu m’étonnes : le seul type qui peut initier ça te pose une définition là comme ça.

Je voulais être manifesteur moi (c’était avant de savoir).

Nin ! 

Tu peux pas parce que t’es générateur et tu as une aura de générateur ouverte et accueillante.

(Je sens que c’est pas pour moi ce délire)

Pourquoi elle fait ça mon aura ? Qu’est ce que j’ai fait moi ? Et si j’ai pas envie d’être ouverte et accueillante ? Ou enveloppante ou je sais pas quoi t’façon ça me saoule.

(c’est à peu près de cette manière que je commence toutes mes aventures)

Ça va peut-être te surprendre mais je n’ai pas toujours été cette personne affable et sympathique que tu as devant toi, pleine de bon sens et de conseils avisés, qui met de la musique dans ses lives et qui termine tous ses posts par des bisous.

Bon alors soyons clairs. j’étais pas non plus une grosse dégoûtante repoussante. Mais tu sais l’ami je vais t’avouer un truc. Au plus profond de mes tripes. Il y avait cette voix qui sourd au tréfonds : bien sûr que si tu es exactement ça ma petite.

Une grosse dégoûtante.

Et ça va finir par se voir.

Tu vas décevoir les gens. Tous les gens. Un jour ils verront la vérité sur toi et ils vont te déshonorer parce que c’est tout ce que tu mérites.

Tu sais je te raconte pas ces choses là pour faire pleurer dans les chaumières. En réalité j’aurais jamais pu parler de ça avant que ce soit résilié. J’aurais pas pu, tout simplement parce que je le savais pas.

Elles sont fortes les petites voix, elles s’annoncent pas avec fracas, alors tu les relègues, tu te dis même « mais non je suis pas sérieusement en train de penser ça voyons ».

Tu dis à ton petit inconscient qu’il est fou (inconscient donc) et tu étouffes cette émotion avant qu’elle ne t’étouffe.

Je te raconte ça parce que j’ai enfin réussi à mettre de la lumière dessus. Et pas en me faisant arracher les intestins par un coaching surpuissant qui te fait sortir les tripes. Que nenni.

En douceur, dans le plus grand des calmes.

C’était une prise de conscience qui est arrivée comme un soleil qui se lève tu sais.

Elle est arrivée pendant l’étude d’une carte pour un client. Sur un sujet précis et compliqué que j’essayais de comprendre.

Juste une petite histoire de porte dormante, et de ce qui se passe lorsque cette porte dormante se connecte à sa copine d’aura : son harmonique, sa meilleure po(r)te.

Comme il s’agissait de ma seule porte dormante tu te doutes j’étais au taquet.

C’était la porte 22…



Je te passe les détails mais voici ce que tu dois savoir :

Ombre : le déshonneur

Talent : la bienveillance

Pouvoir : la grâce

Porte 22 dans les émotions : La grâce

On va pas se mentir quand on m’a dit « les portes dormantes sont comme des pièces aux volets fermés » j’ai pas discuté. Cette pièce là était comme l’aile ouest dans le château de la bête (Disney Lover ici).
On y va PAS.


La bienveillance, non mais pis quoi.

Mais que veux-tu, le conditionnement faisant son petit effet jour après jour j’ai fini par sentir le mot qui poussait dedans moi. Une sorte d’obligation biochimique, un truc que tu contrôles pas vraiment qui s’exprime en toi.

Si si je sentais la force de ces mots là : bienveillance, grâce. Comme une ASPIRATION.


J’ai donc regardé par quelle planète cette porte avait été activée. Et bingo.

C’est Mars en design (ça t’intéresse pas vrai ?) : le pouvoir du coeur – la blessure originelle, ce qui va te donner ton VRAI super pouvoir.

Tu sais en vrai c’est pas compliqué à comprendre.

Puisque la réponse est pas loin que dans ce que j’ai déjà dit.

Mon aura ouverte et enveloppante va naturellement attirer à elle des personnes qui vont activer ma porte.

Si je suis coincée dans mon mental, si je me pose trop de questions, si j’agis par intérêt, par peur ou si je me force un peu parce que tu comprends, le conditionnement… je vais expérimenter la frustration.

C’est cette frustration qui va se décharger sur l’autre et se transformer en déshonneur. Ça va se faire en mode effet miroir (je vais générer l’occasion de la disgrâce pour moi) ou en projection (l’autre va se sentir humilié et essayer de m’humilier) ou encore en direct dans ta gueule (je vais pas être sympa), l’effet boule de neige énergétique miroir/miroir-c’est-toi-qui-l’a dit-c’est-toi-qui-y-est faisant le reste du chemin, nous voici au coeur d’un petit moment de vie pas très sympathique.

Alors comment je fais ? Je me force à avoir de la bienveillance même quand j’ai envie de casser des ganaches à coups de barre à mines ?

Oui et non.

En vérité c’est mon sacral qui décide.

Si je suis ma stratégie, si je sais attendre, si je reste connectée à mon corps, à mes sensations, et que je vibre du plus profond de mon être, ça va se faire tout seul : des moments de grâce qui vont se traduire par des paroles prophétiques (le super pouvoir de la porte d’en face qui vient te filer un coup de main).

Et c’est ce qui se passe quand je suis en coaching.

C’est EXACTEMENT ce qui se passe quand je fais quelque chose qui me fait vibrer.

Coacher/Ecrire/Enseigner/Aimer

Vachement plus cool que discuter avec des cons/Essayer d’imposer son point de vue/leur reprocher d’être con/passer pour une folle hystérique/s’apercevoir que c’est toi le con.

Tu peux pas test.

Voila, et ça tu vois c’est UNE manière de libérer le pouvoir du love, une autre facette du PDL.

Des manières comme celle là y’en a des milliers. J’abuse à peine.

C’est ce que je fais dans mon accompagnement Full HD ready.

Pour que tout le monde puisse connaitre ce formidable sentiment de sécurité qu’on ressent quand on est soi-même, entièrement et facilement soi-même.

C’est un accompagnement que tu peux prendre à la carte, tu peux passer les étapes à ton rythme, démarrer ton conditionnement et commencer à te sentir un peu plus à ta place dans ce monde. A retrouver la meilleure version de toi même qui est là et que parfois tu ne vois pas.

Je te laisse le découvrir et je t’embrasse, je te dis à très vite pour d’autres manières de libérer ton PDL en comprenant des trucs abscons avec des portes cheloues dans des pièces aux volets fermés.

https://gareaugourou.fr/full-hd-ready/


(Visited 23 times, 1 visits today)

Inscris-toi à la newsletter des indisciplinés
Étiquettes : , , , , , , , , , Last modified: 10 mars 2022